Aaron

East Side of the Cloud

EAST SIDE OF THE CLOUD est la partie de ce continent qui n'est pas visible de l'occident. Celle qui est de l'autre côté du Nuage. - - Inspirée des chorégraphies Butoh, cette série explore les émotions liées au traumatisme, à l'irreprésentable et au survivre avec... - - Ces danses japonaises sont apparues dans les années 60, au décours de la guerre qui a laissé cette civilisation sans voix, condamnée au silence de l’introspection. Un mutisme qui masque un vacarme infernal. Des cris étouffés. Des silences qui deviennent parfois assourdissants - - Au-delà de la métaphore, il s’agit bien de la confrontation à toute situation traumatique. Ces émotions passent de la peur à la sidération, de l’impuissance à la colère en passant parfois par la folie. - Des émotions sombres qui restent néanmoins marquées du sceau de la poésie et du sacré ... Comme un soupir... - - La phrase de Boris Cyrulnik à propos de la résilience peut trouver ici tout son sens : « Quiconque a côtoyé la mort est condamné à la poésie ». - - - - - Maybe Tomorrow a obtenu la mention d'honneur de la Fédération Internationale des Arts Photographiques à Vernon ( 25 avril au 3 mai 2020 , reportée du 3 au 11 octobre 2020). - Staying Together a obtenu la seconde place au concours de photo creative de Riedischem (14-22 mars 2020) - Canicula a obtenu le ruban de la Federation Internationale des Arts Photographiques à Riedischem (14-22 mars 2020) -

Book réalisé sur BookFoto