Hubert Pascal, photographe, peintre et poète

       __________ @ ____________

 

     J'ai trop vu ces pauvres images

     Où les femmes sont des enfants...

     Des paradis et des rivages,

     Où rien ne vit, que du néant.

 

     Je sais qu'une femme à tout âge

     Est belle, et c'est si différent

     De ce qu'imposent les gens "sages"

     Quand ils veulent vendre du vent.

 

     Ici les femmes ont des visages,

     La beauté tendre d'un instant.

     Elles habitent dans des villages,

    Où elles sont mères très souvent.

 

    Près de l'humain, loin du tapage, 

    Oublie tes rêves en faux-semblants. 

    Peut-être si je suis bon mage,

    Tu sauras bien voir autrement. 

 

                                          HP 

Book réalisé sur BookFoto